PROJET DE CONSTRUCTION

Alice rêve depuis longtemps de construire un nouveau bâtiment scolaire pour Safisha. L’association Cycle For Safisha Africa (plus d’infos sur CFSA – Cycle For Safisha Africa) a lancé le financement du projet de construction de Safisha en 2017. Le terrain pour la nouvelle école a été acheté grâce aux gains de cette collecte de fonds. Il est situé à l’extérieur de Nairobi, dans un quartier sûr.

Le projet de construction a les objectifs suivants :

Fournir un accès gratuit à l’éducation pour les enfants défavorisés.
Dans les écoles publiques du Kenya, les frais relatifs aux fournitures scolaires ainsi qu’au pupitre de travail incombent aux parents. Malheureusement, beaucoup n’ont pas les moyens financiers de subvenir à de telles dépenses et, de ce fait, leur enfants ne reçoivent pas d’éducation et vivent dans la rue.

Un foyer sûr pour les élèves
Jusqu’à présent, les enfants ne fréquentent l’école que pendant la journée et vivent dans de très mauvaises conditions, soit avec leurs parents, soit avec un tuteur. De plus, il arrive souvent que des élèves cessent soudainement de venir à l’école. En effet, les tuteurs ne voient souvent pas l’importance de l’éducation et leur besoin financier les poussent à mettre les enfants au travail le plus tôt possible. D’autre part, la violence domestique et le manque de nutrition à la maison font également partie de la vie quotidienne de nombreux étudiants.
L’objectif est maintenant de construire un „internat“ sur la nouvelle propriété afin que les enfants puissent échapper aux problèmes mentionnés ci-dessus.

Une salle de classe pour chaque classe
Actuellement, Safisha a des classes à niveau multiple en raison de contraintes d’espace. Dans la nouvelle école, les huit classes ainsi que le niveau de la maternelle et la classe d’inscription auront leur propre salle de classe afin que l’apprentissage soit simplifié et optimisé.

Une meilleure hygiène
Safisha s’efforce d’assurer une bonne hygiène à l’école. Cependant, avec un seul WC pour près de 200 enfants ainsi qu’une cuisine minuscule (1m2) et improvisée, l’hygiène est un thème extrêmement difficile. Dans la nouvelle école, il y aura davantage de toilettes ainsi qu’une cuisine bien équipée, ceci permettra notamment de réduire le risque de maladies.

Une zone de pause
Également en raison du problème de place, il n’y a qu’un petit espace à l’école pour jouer pendant les pauses. La nouvelle parcelle est très spacieuse et laisse de la place pour le mouvement.

Salle des professeurs et du matériel
Afin de simplifier le travail des enseignants, un espace supplémentaire sera créé.

Dans un tel projet, il est évidemment important de prendre en compte la durabilité. L’idée d’Alice Muhonja est d’accepter à terme les enfants issus de milieux plus favorisés et de leur faire payer des frais de scolarité. Ceux-ci permettraient de financer ceux des élèves dans le besoin. En outre, le loyer mensuel de l’école, qui dans le passé causait souvent des dettes, sera supprimé. La propriété offre également la possibilité d’entretenir son potager. Ainsi, le coût des denrées alimentaires sera réduit. Bien entendu, la Fondation Safisha Africa Welfare (SAWF) continuera à compter sur les dons après la construction de l’école. Par ailleurs, Alice accepte toujours des bénévoles qui l’aident à l’école et peuvent établir divers contacts pour les dons.

Comme vous pouvez le voir, nous avons une multitude de grands projets qui visent tous à donner aux enfants une perspective d’avenir.

La photo montre Alice sur la nouvelle propriété. Le projet progresse pas à pas. Tant qu’il n’y aura pas assez de fonds pour commencer la construction à proprement dit, les terres seront utilisées pour planter des haricots et du maïs. L’objectif est d’utiliser les récoltes pour les repas à l’école.

Erstelle deine Website mit WordPress.com
Jetzt starten
%d Bloggern gefällt das: